Langue de vipère

LA STAGNATION ET LA POURRITURE

Qu’est-ce qu’il faut faire quand on va nulle part pendant des années?  Surtout lorsqu’on est opprimé non seulement par son ombre mais également par un enfoiré qui ne fait que pomper ton fric?

 Lis ma pièce pour savoir!

(LANGUE DE VIPÈRE ou VENOM a d’abord été traduite par Bertrand SUARES et ensuite re-traduite et réadaptée en français par Elisabeth VERRY).

‘Venom’ Drawing

Leave a Reply